Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2005

Louvre toujours

La publicité, c'est vraiment un truc très fort. Elle arrive à venir chercher dans nos cerveaux nos représentations, nos préjugés.

Ainsi, on voit dans une publicité pour du chocolat une horde (le mot n'est pas trop fort) de Japonais fondre sur la Joconde comme Sarkozy sur l'Elysée et la mitrailler de leurs appareils photos.

Et bien je vous le dis, c'est faux. D'abord, il est interdit de photographier dans la salle de la Joconde. Comme Sarkozy n'aura pas l'Elysée, les Japonais n'auront pas la photo de leur père/mère/femme/enfant côtoyant la Joconde.

Et puis surtout, le public de la Joconde est calme. Fasciné même. Par son sourire ? par son regard ? sa luminosité ? ce qu'on peut bien lui trouver ? Je ne sais pas.

La pub ne fait souvent que rebondir sur nos préjugés. Il arrive même que notre orgueil nous fasse dire que telle ou telle est "bien faite", tel ou tel slogan "bien trouvé", etc. Normal. C'est nous qu'on y a pensé en premier en fait mais on n'ose pas toujours le dire.

21:40 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Joconde, publicité, Japonais

Les commentaires sont fermés.