Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2006

Elle avait des tout petits petons...

Valentin, avant d'être saint, fut évêque. Dieu, ayant entendu sa prière voulut bien accomplir un miracle, ce qui provoqua quelques conversions. Pas suffisamment apparemment puisque Valentin perdit la tête en s'entêtant à croire en ce Dieu qu'on lui demandait gentiment de renier (plus de détails, ici). Comme vous pouvez le voir, pas grand chose à voir avec les amoureux.

Il fallut attendre une dizaine de siècle, et la découverte fondamentale par un esprit observateur, que les oiseaux commencent à roucouler le 14 février.

Or le 14 février, si vous regardez votre calendrier des ex-PTT (ça marche aussi avec celui des pompiers), et bien c'est le jour de Saint Valentin (sans "la", on se demande d'où vient la féminisation de ces Saints : "À LA Saint-Honoré, s'il fait gelée, le vin diminue de moitié (ce qui est assez emmerdant)) !

Et si vous êtes à jour dans vos calculs, vous aurez remarqué que le 14 février, en plus d'être le jour de Valentin, et bien c'est... aujourd'hui !

Il est de bon ton, lorsqu'on est en couple, d'avoir la fête de Valentin un peu honteuse, genre "c'est-une-fête-commerciale-et-puis-on-s'aime-tous-les-jours c'est-débile-de-donner-une-preuve-d'amour-ce-jour-c'est-que-des-des-histoires-de-fric-tout-ça", ce qui n'est guère logique puisqu'on peut s'aimer tous les jours et faire un quelconque extra un jour donné, sans pour autant céder aux sirènes commerciales.

Il est de bon ton aussi, lorsqu'on est célibataire, de hurler sa haine et son dégoût des amoureux, de leurs attitudes, ce qui revient en fait à pleurer sur son sort. Pourquoi une telle jalousie féroce alors que le célibataire ne fera pas mieux lorsqu'il sera en couple ? On dirait que les amoureux lui ont volé l'amour qui lui revient de droit... Le bonheur des uns ne fait pas le malheur des autres ! L'amour est infini voyons !

Notre société est décidément bien compliquée, qui n'arrive pas à faire certaines choses simplement...

Mais je suis de mauvaise foi moi aussi, parce que ce jour de Valentin, je m'en contrefiche royalement, à part comme sujet de note.

De mémoire de Schleuder, et en tant qu'ancien non-célibataire, je ne me souviens pas avoir jamais fait attention à ce jour, seul ou bien accompagné.

Soit je suis un indécrottable goujat (je cite cette hypothèse pour mémoire et par devoir d'exhaustivité), soit le marketing autour de ce jour ne s'est développé que tardivement, n'imprimant pas dans mon jeune cerveau cette date si importante aujourd'hui, soit parce que ce jour n'est pas férié.

Je penche pour la deuxième hypothèse mais j'avoue ne pas avoir fait d'étude scientifique. Enfin, la troisième n'est pas mal non plus.

Tout ça pour dire que les amoureux, ça me rend heureux. J'ai déjeuné ce midi avec chez un de ces couples. Comme ils étaient mignons, balbutiant leur rôles respectifs, notamment en ce qui concerne la cuisine absolument dég délicieuse...

Bonne soirée aux amoureux - et pour les autres, rien n'est perdu, il reste encore quelques heures, une déclaration est si vite arrivée !

20:40 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint valentin, amour, triscotte, triscottes, couple

Les commentaires sont fermés.