Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2006

Assis

Il est pratiquement 14h00. J'ai fini de déjeuner (épinards saucisses yaourts). Le café est chaud et fort. J'écoute Thomas Fersen qui a le mérite de me redonner un brin d'entrain.

Je suis assis devant cet écran, centre symbolique de mes activités. C'est par lui que je communique avec le monde. Chaque jour, par discipline, j'envoie quelques CV. Au bout de 4 ou 5, je n'en peux plus. Et puis il faut bien en garder pour demain...

J'ai devant moi des tas de livres ou de papiers, que je mets là en me disant "tiens, ça devrait faire une note". Puis ça s'entasse et ça stagne... Parce que parfois, on a d'autres choses en tête et que ces notes à faire paraissent tout à coup futiles, les sujets lointains.

Mais aussi futiles soient-elles, elles ne sont pas inutiles. Elles occupent l'esprit. Elles évitent de tomber dans l'addiction au Su Doku...

Voilà, il est un peu plus de 15h00, je suis toujours assis. Le café est terminé. Ce soir, je vais retrouver quelques amis dans un bar bo-bo (je prendrais des photos...).

Et en attendant, je vais les écrire ces notes, du moins quelques-unes (j'ai oublié de fêter la 300ème, alors faut bien que je me dépêche d'atteindre la 400ème...).

15:05 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : triscotte, triscottes, blogs

Les commentaires sont fermés.