Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2006

Révélation 5 : poireaux !

Je sais le titre est un peu énigmatique, c'est pour attiser la curiosité du lecteur fatigué par l'épuisante lecture de la note précédente.

Mais le titre n'est pas mensonger : la preuve !

Un peu lassé par la salade, les pommes, les poires, les haricots verts, ainsi que par les épinards que je trouve un peu "acides" (non à pas à l'ingestion mais ... enfin passons), j'errais dans mon supermarché à la recherche d'une solution pour tenir les objectifs officiels de 4 à 5 fruits ou légumes par jour.

C'est alors que je me penchais dans un des congélateurs (non, ce n'est pas chez Auchan). Carottes, brocolis, courgettes, épinards... Tiens ! des poireaux ! Pourquoi pas ? Et hop, ils emportèrent en quelques secondes mon adhésion unanime.

J'eus alors une de ces idées géniales dont j'ai le secret : et pourquoi ne pas en faire une garniture pour la galette dite "bretonne" dont je vous ai donné la recette il y a quelques temps ?

J'achetais un petit pot de crème (il n'est dit nulle part qu'il faut manger fruits et légumes à la manière des herbivores, ruminants ou non) et me voilà de retour dans mon palace.

Je m'occupais donc de faire cuire les poireaux déjà découpés (un peu d'huile dans une poële, puis un peu d'eau - ou de lait - sel, poivre, patienter jusqu'à évaporation complète) tandis que je préparais la pâte. Dans les poireaux, j'ajoutais ensuite la crème, je mélangeais et hop, c'était prêt !

Puis je me décidais à goûter ce mélange, et là, ce fut la fameuse cinquième révélation (oui, révélation ça a aussi ce sens là !) : les poireaux, j'aime vraiment ça ! Miam ! Et dans la galette, hum !

J'ai d'ailleurs appris depuis que les poireaux étaient aussi une manière très efficace de sauver le monde (si je vous jure, suivez le lien et vous verrez, c'est vraiment super efficace), raison pour laquelle je vais peut-être laisser tomber les surgelés prédécoupés.

C'est pas le tout, mais il se fait faim, et il me reste un peu de ma mixture...

 

Archives révélatrices

Révélations : mes règles du jeu

1. Je suis beau qand je danse

1bis. Je suis beau quand je danse : la preuve (ou la légende du slip rouge)

2. "Ma" ville...

3. Je suis une taupe à ou de (ça dépendra du sens du vent) l'UMP

4. À tous les bricoleurs du dimanche...

19:55 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.