Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2007

Métro (parisien), ligne 2, Nation...

... un samedi soir sur la Terre.

Me rendant hier à un dîner,  je me trouvais à sauter in extremis dans la rame qui allait partir. Pas si in extremis que ça d'ailleurs puisqu'un autre gars parvint, à l'aide d'une pirouette digne d'un toreador, à se faufiler derrière moi. Parvint presque devrais-je dire... parce qu'ayant choisi l'esthétique plutôt que l'efficacité (qui consiste en l'état à bloquer la porte, la forcer à se rouvrir, rentrer et la laisser se refermer), un coin de son manteau est resté coincé dans la porte.

Passionnant me direz-vous... pas tant que ça, mais amusant, surtout parce que nous étions à la station Nation... On entre par la gauche à Nation. Vous commencez à comprendre... parce qu'après, il faut aller (probablement) jusqu'au terminus pour que l'ouverture se fasse de nouveau de ce côté-là.

Voulant sans doute éviter le ridicule, le jeune homme a tenté plusieurs fois de tirer sur son manteau. Sans succès. Seules 2 ou 3 personnes avaient remarqué son manège et les demi-sourires de connivence s'échangeaient gaillardement... et personne ne bougeait le petit doigt pour l'aider (sans doute pour bien marquer le fait qu'il s'y étati foutu tout seul dans cette merde).

Après avoir tripoté nerveusement son téléphone portable (pour appeler la police ? les pompiers ? sa mère ? la RATP ?), l'agacement venant, se sentant sans pourtant s'être retourné l'objet des railleries muettes, il finit par donner un pseudo-discret coup de poing dans la porte, ce qui suffit à libérer le manteau... Dommage !

Alexandre Dumas : le jeune homme descend, jurant, mais un peu tard qu'on ne l'y reprendrait plus...

(Quand même, je trouve que nous, les humains, on est vaches avec nos (presque) semblables vous ne trouvez pas ?)

15:25 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : métro, triscotte, nation, ratp

Commentaires

Ben, pour être franche, ça m'énerve ces gens qui se précipitent dans le métro, alors que des métros, y'en a quand même toutes les 5 minutes, si ce n'est plus...Si c'était un par demie heure, je dis pas, mais là...
Donc oui, ce que j'aurai pensé, avec l'égoïsme qui m'est naturel, c'est "bien fait". Na.

Écrit par : sel | 18/03/2007

Ha, c'est pas à Rennes que ça serait arrivé!!!

....

Non, c'est pas parcequ'à Rennes les gens l'aurait aidé!

Non, c'est pas parce les gens n'ont pas peur du ridicule à Rennes, ni qu'ils se précipitent tous dans le métro alors qu'il y en a un toutes les 5 minutes

C'est juste qu'à Rennes, le métro, il est automatique et que dès qu'un truc se coince entre les deux porte, il se rouvre!!

Écrit par : Alef | 19/03/2007

moi, je l'aurais pris en photo.
et comme dit sel, y'en a toutes les 5 (10 le soir) minutes...

Écrit par : Fiörgyn | 19/03/2007

Il faut bien être de la capital pour ce moquer ainsi sans bouger ;)

Écrit par : Héroine | 19/03/2007

ça lui apprendra a faire le malin, non mais!!!!!

Écrit par : tarmine | 19/03/2007

Alexandre Dumas ça me dit quelque chose...

Écrit par : heure-bleue | 22/03/2007

C'est amusant, j'ai lu ta note hier matin et hier après-midi, paf, un mec qui saute service à gauche à Nation et qui bloque son manteau dans les portes. Je me suis dit " je vais avoir droit au signal d'alarme,je vais avoir droit au signal d'alarme,je vais avoir droit au signal d'alarme,je vais avoir droit ausignal d'alarme,je vais avoir droit au signal d'alarme," Et puis non, rien. J'ai alors imaginé le même mec que le tien, les mêmes réactions des passagers et j'ai souri ;-)

Écrit par : ligne2vie | 28/03/2007

Sel> tu sais bien que si tu es en retard à un rendez-vous c'est parce que les métros ne sont pas assez nombreux, pas parce que tu n'as pas tenu du compte du fait que les métros ne sont pas à ta disposition exclusive...

Alef> il y en a qui doivent bien s'amuser dis-moi...

Fiö> malheureusement, il était de dos, et pas dans une Cuisinella, ce quia urait pu porter à confusion !

Héroïne> tu verras quand il y aura un métro près de chez toi... et puis bon, il ne risquait que le ridicule, qui ne tue pas comme chacun sait !

tarmine> je regrette aussi beaucoup son manque d'efficacité...

Heure-Bleue> oui, un écrivain du XIXe siècle pisse copie mais particulièrement doué, entré au Panthéon par la grande porte et honoré d'avoir donné son nom à une station du métro parisien !

ligne2vie> avec le signal d'alarme, il aurait été bien vu je crois (plus probablement lynché).

Écrit par : schleuder | 28/03/2007

Les commentaires sont fermés.