Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2010

Peillon piège à cons

Comment dire ? C'est un incident comme on en voit défiler 10 par jour, de ceux qui occupent les médias et qu'on finit par oublier en se demandant comment on a pu y accorder plus d'une seconde d'attention...

 

Mais puisque ça m'a malgré moi occupé l'esprit plus d'une seconde, je vais parler du fameux fumeux "coup" médiatique de Peillon la semaine dernière qui illustre bien la déliquescence de ce qu'on appelle la "gauche" aujourd'hui.

 

(Quand on pense d'ailleurs que cette gauche critique Sarkozy parce qu'il n'est qu'une baudruche gonflée aux médias complaisants... Belle hypocrisie...)


En refusant au dernier moment de participer à l'émission de Chabot et d'intervenir après le débat Besson-Le Pen, il a sciemment choisi de tirer la couverture à lui. Il se justifie en disant ne pas avoir voulu servir de caution à un débat "indigne".

 

Sans doute a-t-il effectivement été averti tardivement qu'il interviendrait en deuxième partie, mais il en connaissait le thème depuis longtemps. Il faut donc en déduire que ce débat lui aurait paru moins indigne s'il en avait été la vedette...

 

Sans doute pense-t-il avoir sauvé l'honneur, d'autant que le débat stéréotypé lui accorde le soutien de ses petits camarades. En réalité, il a plutôt fait preuve de lâcheté... et surtout de l'opportunisme le plus vil en saisissant l'occasion inespérée de se trouver sur le devant de la scène.... ce qu'il a d'ailleurs parfaitement réussi grâce à ces médias qui ne sont bien sûr complaisants qu'avec Sarkozy.

 

Ah, il est beau le renouveau de la gauche...

23:48 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Pour une fois, on est d'accord. Peillon a râté son coup. Il voulait sortir de cette polémique comme le grand sauveur d'une certaine "dignité" française. Il en ressort comme un grand lâche, hypocrite (car il savait qu'il serait en 2ème partie de soirée), et un mauvais tacticien.

Écrit par : Ex-Lex | 23/01/2010

Comment ça "Pour une fois" ?!!!

Écrit par : schleuder | 24/01/2010

Car sur des sujets politiques, on est rarement d'accord

Écrit par : Ex-Lex | 26/01/2010

Les commentaires sont fermés.