Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2014

Nouvelle note

Bonjour,

Cela fait bien longtemps que je n'ai pas écrit sur ce blog. J'y passe pourtant assez souvent pour les liens vers d'autres blogs que je lis silencieusement en général.  Mais autant il est facile de jeter un twitt de temps en temps, autant je n'arrive pas à me décider à écrire des notes.

Pourtant, il flotte encore comme un parfum de nostalgie dans mon esprit. Mais sans doute ne puis-je bloguer avec régularité qu'en état de célibat...

Plus que le temps en effet, c'est le temps de cerveau disponible qui me manque. Et pourtant je n'ai pas la télé !

Et puis Internet est un gouffre sans fond. Depuis les temps héroïques de 20six, le blabla sur Internet à cru de façon sidérante : réseaux dits sociaux, sites d'information ou de débats avec litanies de commentaires,... tout est prétexte à donner son avis, à commenter sans fin. La parole de tout un chacun est libérée, mais il y a bien peu d'originalité dans tous ces écrits. Le prix de la liberté sans doute. Il devient cependant difficile de ne pas se noyer car pour trouver les perles il faut beaucoup nager.

Alors par vanité ou par modestie (comment savoir ?), je n'arrive pas à coucher sur l'écran toutes les réflexions suffisamment originales qui me passent par la tête. Le monde n'arrêtera pas de tourner pour ça...

Je me suis un peu laissé entraîner par le fil de ma pensée car au départ, je venais mettre ici à disposition tous mes voeux de bonheur (c'est ce qui compte le plus) pour cette année 2014. J'aime bien faire ça le 31 janvier, limite encore acceptée par les convenances (dit-on), car comme un mois s'est déjà écoulé, c'est une moindre responsabilité (du moins vis-à-vis de ceux qui ont passé un mois de janvier correct). Mais trêve de blabla :

Bonne Année 2014 !!!

21:34 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (8)

13/01/2011

Vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas

Depuis tout petit, j'ai cette habitude de lire ce qui me passe devant les yeux, machinalement, sans vraiment retenir ce que je lis. C'est ainsi que j'ai lu pendant des années, le matin avant d'aller à l'école, la composition d'un chocolat en poudre, et le blabla sur les qualités de l'emballage de mon lait demi-écrémé quotidien.

Il m'arrive aussi de lire à voix haute, en voiture notamment, les différents panneaux (et ils sont nombreux et variés !) que l'on trouve au bord des routes, surtout quand je suis passager. Je vous laisse imaginer ce que peut penser le conducteur de cette intelligente conversation...

Toout ça pour dire quoi me direz-vous ? Pas grand chose finalement. Juste que lorsque je suis dans ce lieu où l'on est généralement assis, jambes légèrement écartées, coudes posés sur les cuisses, mains croisées sur le devant, dans une position qui a très certainement inspiré Rodin pour son Penseur, j'ai en face de moi ma précieuse réserve de rouleaux, en paquet de 24.

Et depuis toutes ces années que j'utilise les rouleaux de cette même marque, j'ai toujours vu inscrit sur l'emballage, soit 24 rouleaux dont 4 gratuits, soit 20 rouleaux + 4 gratuits.

Et c'est donc en ce lieu propice à la réflexion que je viens enfin de comprendre que y'a arnaque sous roche et que ce distributeur se moque de moi depuis très longtemps, profitant que ma mémoire n'enregistre pas entre 2 achats (24 rouleaux ça dure un certain temps quand même) la subtilité de l'argument commercial.

Voilà, le monde entier est maintenant au courant que les spécialistes de la vente ont l'imagination tordue et débordante.

Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas.

11:10 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (5)

02/01/2011

1111 : Drôle de numéro pour commencer l'année...

Le seul et unique membre de mon fan club a su trouver les mots pour me motiver à écrire une petite note. Car il faut savoir que ce n'est pas facile de s'y remettre. Il faut d'abord retrouver comment se connecter, puis le mot de passe... il faut aussi retrouver des choses à raconter. Et oui je suis rouillé...

Bon bref, le 1111 est une journée toute trouvée pour refaire surface et satisfaire la curiosité de plus de 200 visiteurs uniques (par mois, ne nous enflammons pas !) sur un blog qui bouge moins souvent que jamais.

2010 fut une année plutôt bonne si l'on considère bourgeoisement que je me suis installé dans une petite maison dont je suis l'unique propriétaire, source de tranquillité en particulier. Si l'on considère également que quelques jours après avoir soufflé 40 bougies (ouais, j'suis un jeune vieux maintenant), une espèce d'ange blonde a bien voulu me trouver suffisamment de charme pour faire de moi son goûter, son dîner, etc. bref me chauffer les pieds pendant les longues nuits neigeuses, hivernales et normandes.

Tout ça pour souhaiter donc à tous ces lecteurs fidèles (saluons en particulier Requêtes directes qui à lui seul représente 90% des visiteurs - statistiques du site) une année 2011 remplie de satisfactions et de bonheurs, vide de saloperies style maladies - surtout les graves, problèmes de sous et autres emmerdes qui arrivent toujours trop vite.

Je me souhaite à moi-même une année avec les mêmes caractéristiques, auxquelles j'ajoute le souhait d'avoir la volonté de faire ce que j'ai à faire, évitant ainsi de tomber dans la flemmardise, si tentatrice, si douce et délicate.

Bonne année 2011 à tous donc !

19:12 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (9)

30/01/2010

De la docilité...

Je me trouvais hier soir en l'un de ces lieux suprêmement représentatifs de notre civilisation : un parking d'hypermarché. Je faisais face à un problème gravissime. Je n'avais en effet pas de pièce de 1 euro à introduire dans le chariot métallique à roulettes. Je me rendis donc à l'accueil pour demander de la monnaie et là on me tendit un jeton en plastique faisant office de pièce de 1 euro (mais uniquement pour le chariot métallique à roulettes).

 

C'est alors que je compris comment les mentalités évoluaient, lentement mais sûrement et initialement du moins par la contrainte.

 

Au début en effet, le chariot métallique à roulettes était libre (je vous parle là d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître) : certes, un emplacement était prévu pour les ranger, mais les clients ne s'embarrassaient en général pas de le ramener. Les chariots métalliques à roulettes étaient donc répartis pseudo-aléatoirement sur le parking, sans même parler de ceux qui rentraient chez eux avec.

 

Et puis, un malheureusement-pour-lui-inconnu eut l'idée d'établir une consigne pour les chariots métalliques à roulettes (j'aurais pu les appeler des CMR, mais je ne suis pas fonctionnaire). Idée proprement géniale : obliger le client à ranger son chariot métallique à roulettes avant partir en lui faisant glisser une pièce de monnaie dans une fente !!!

 

Et ça marche !

 

Et pourtant, les hypermarchés distibuent à volonté des jetons sans valeur... La contrainte initiale n'existe donc plus, et pourtant laisser traîner un chariot métallique à roulettes, ça ne se fait pas (c'est très mal vu).

 

(Je dois cependant admettre que tout n'est pas encore parfait dans le dressage du client qui a toujours beaucoup de mal - par exemple - à répartir sur 3 lignes les chariots métalliques à roulettes préférant continuer une seule file pouvant parfois dépasser sur la chaussée..)

10:47 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : caddie, triscotte, jeton, leclerc

28/01/2010

Georges Frêche aggrave son cas...

Incorrigible...

 

Après avoir déclaré que Fabius avait une "tronche pas catholique", Georges Frêche aurait récidivé en insultant sans nuance tous les croyants.

 

Il aurait en effet déclaré que ses détracteurs étaient de "mauvaise foi".

 

Indigne décidément...

 

19:50 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (0)

21/01/2010

Peillon piège à cons

Comment dire ? C'est un incident comme on en voit défiler 10 par jour, de ceux qui occupent les médias et qu'on finit par oublier en se demandant comment on a pu y accorder plus d'une seconde d'attention...

 

Mais puisque ça m'a malgré moi occupé l'esprit plus d'une seconde, je vais parler du fameux fumeux "coup" médiatique de Peillon la semaine dernière qui illustre bien la déliquescence de ce qu'on appelle la "gauche" aujourd'hui.

 

(Quand on pense d'ailleurs que cette gauche critique Sarkozy parce qu'il n'est qu'une baudruche gonflée aux médias complaisants... Belle hypocrisie...)


En refusant au dernier moment de participer à l'émission de Chabot et d'intervenir après le débat Besson-Le Pen, il a sciemment choisi de tirer la couverture à lui. Il se justifie en disant ne pas avoir voulu servir de caution à un débat "indigne".

 

Sans doute a-t-il effectivement été averti tardivement qu'il interviendrait en deuxième partie, mais il en connaissait le thème depuis longtemps. Il faut donc en déduire que ce débat lui aurait paru moins indigne s'il en avait été la vedette...

 

Sans doute pense-t-il avoir sauvé l'honneur, d'autant que le débat stéréotypé lui accorde le soutien de ses petits camarades. En réalité, il a plutôt fait preuve de lâcheté... et surtout de l'opportunisme le plus vil en saisissant l'occasion inespérée de se trouver sur le devant de la scène.... ce qu'il a d'ailleurs parfaitement réussi grâce à ces médias qui ne sont bien sûr complaisants qu'avec Sarkozy.

 

Ah, il est beau le renouveau de la gauche...

23:48 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (3)

09/01/2010

2010 pardi !

Contrairement à ce que j'avais écrit, je ne suis pas vraiment revenu sur ce blog, sauf pour m'en servir comme carnet d'adresses.

Mais heureusement, 2010 me permet de passer souhaiter à tous ceux qui se souviennent de ce blog une bonne et heureuse année 2010 en dégustant un petit vin chaud de saison !

GluehweinnachArtdesHauses_e9cb096146fad820d86d4b14ba024373_fjt2006121201.jpg

15:36 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bonne année triscotte

20/06/2009

L'histoire secrète du Q.I.

Bonsoir,

 

Il paraît que le secret d'un des candidats de l'émission Secret Story 3 est d'avoir un Q.I. supérieur à 130.

 

C'est donc officiel : il n'y a plus de controverse concernant la validité de cet indicateur...

20:25 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : secret story, q.i., qi, iq, tf1

08/06/2009

L'Europe recule (et c'est tant mieux !)

Bonsoir,

 

La Commission européenne a annoncé ce jour qu'elle renonçait à autoriser la fabrication de vin rosé à partir de vin rouge coupé au vin blanc... Un résultat tangible de la victoire de la droite aux élections européennes.

 

On mesure avec ce projet à quoi servent les institutions européennes... Il ne faut sans doute pas chercher plus loin pourquoi le grand vainqueur de ces élections est le parti des abstentionnistes !

20:09 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : rosé, vin, rouge, blanc, élections européennes

03/06/2009

Y'a des psychopathes qui ne craignent pas la CIA !

Bonjour,

 

Il arrive que l'on vende certains livres directement liés à l'actualité (au sens large). On arrive quand même à être surpris... Aujourd'hui par exemple, c'est Tombent les avions qui s'est vendu !

 

L'histoire ? Chaque été, une famille se retrouve dans une vaste demeure ancestrale, silencieuse et isolée, où tout le monde s'emmerde. Dans ses rêves, Claude voit souvent des avions, des avions qui tombent dès qu'on les fixe.


Alors, coïncidence ?

 

Pas si sûr... En effet, alors même que l''Airbus A330 AF447 n'a pas encore été localisé, les discutailleurs évoquent déjà l'hypothèse d'un attentat (en perte de vitesse), mais mieux encore, celle d'une "bavure" (un missile égaré par exemple...). On se dit que parmi les hypothèses "à ne pas écarter", celle de l'enfant qui fait tomber les avions en rêve n'est pas plus bête qu'une autre... On attend encore celle des extra-terrestres. Patience...

 

Il faut quand même noter que n'importe quel objet technique de la cafetière à la navette spatiale peut tomber en panne. Mais pas un avion (du moins sans aide extérieure).

01:32 Écrit par Schleuder | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : airbus; af447; air france; avion